la seconde guerre mondiale dans l'Est et le reste de la France
vous n’êtes pas inscrit? inscrivez vous!, c'est gratuit ou connectez vous

la seconde guerre mondiale dans l'Est et le reste de la France

le premier forum militaria retraçant la seconde guerre mondiale dans l' Est de la France mais aussi dans les autres régions
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bonjour a tous et bienvenue sur l'est de la france en guerre !
si vous n’êtes pas encore inscrit, inscrivez vous, c'est gratuit!

Partagez | 
 

 La libération du sud de la Franche-comté (mémoire 1 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rock of the marne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 1127
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 20
Localisation : Franche-comté

MessageSujet: La libération du sud de la Franche-comté (mémoire 1 )    Jeu 1 Mai - 22:45

Bonsoir, j'ai écris en collaboration avec Sherman.firefly un mémoire pour le concours de la résistance . Le thème était La libération et la restauration de la république. 
  Je vais partagé premièrement notre travail sur la libération de la franche-comté ( surtout la haute-saone) et si ça vous tente , je publierai plus. Le mémoire est en trois partie ( L'organisation et préparation de la libé , La libé , La restauration de l'ordre républicain ), vous aurez compris que seulement la 2e partie sera traitée.

La première publication est celle de la libération dans le sud de la franche-comté ( Doubs-Jura , hors Front du Lomont )
 
  La libération du Sud de la Franche-Comté
 Le 2 septembre 1944,  les troupes franco-américaines entrent en Franche-Comté. La 3e DIA (Division d’Infanterie Algérienne) libère le sud du jura et part en direction du « Haut-Doubs ». Le 3e RSA (Régiment de Spahis Algériens) et le 4e RTT (Régiment de Tirailleurs Tunisiens) libèrent Saint-Claude qui à été évacué par les allemands.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



  La 3rd et la 45th DI US (Division d’Infanterie US) arrivent à Lons-le-Saunier le 4 septembre qui est entre les mains des FFI dès le 25 aout . Dans la nuit du 24 au 25 aout, les FFI rassemblent armes et munitions  et forment un convoi de camions pour descendre dans Lons-le-Saunier . Le Capitaine Eugène fait envoyer des agents de liaison à Villeneuve et à Lanézia. On arrête les camions et les hommes se couchent dans un fossé à Macornay à une centaine de mètres de la ville. Puis, les FFI lancent un assaut sur le pont de Macornay, les allemands au nombre de 7 refluent vers la ville. Le groupe de résistant les suit et les combats s’engagent. Après quelques escarmouches au Lycée de jeunes filles (où un hôpital allemand était installé) et à la gare, les allemands évacuent la ville après avoir brulé la gare et des habitations et tué des civils. Le lendemain, le maquis descend triomphant pour occuper Lons.
     
 La 3e DIA remonte en direction de Champagnole et Ornans ; elle libère Morez ,500 allemands préfèrent fuirent en Suisse que de se rendre ou combattre. La retraite allemande créé un contraste avec celle des français en 1940, ils volent  tout les moyens de locomotion possible et imaginable comme des vélos, des charrettes, les véhicules d’artisan et parfois même des corbillards d’après des témoignages de haut-Saônois ayant observé la débâcle Allemande. Sur cette photo pris clandestinement par un civil (ci dessous ), on voit une colonne d’allemands fuyant en vélo dans le ville de Lure (70)en direction de Belfort . Sur les autres photos de la série, les deux civils à bicyclette croisant le chemin des allemands sont ensuite arrêté et deux soldats leurs réquisitionnent leurs vélo. Les allemands sur le front du Haut-Doubs préfèrent d’ailleurs se rendre aux autorités Suisse qui leurs confisquent armes et munitions, ces soldats seront relâchés par la suite car la Suisse n’étant pas en guerre.    
                                                    
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   
                                  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]                            
   
   Pontarlier et Morteau sont libérées le 5 par la 9e DIC (Division d’Infanterie Coloniale). Quarante FFI dominent déjà Morteau de puis le 24 aout et Pontarlier est partiellement entre les mains des maquisards, les allemands se rendent d’ailleurs à ceux-ci (Photo à droite). Ornans est libéré par les tirailleurs algériens de la 3e DIA. Les civils voyant arriver des Jeeps croient être libéré par les troupes américaines. On prépare des frites pour ces « Américains » qui répondent que ça leurs changera du « Bean » habituel (correspondant aux haricots anglo-saxons). Les habitants Ornans sont alors surpris par la bonne maitrise du français de ceux pseudo-américains et se rendent compte de leur erreur quand un officier français  natif du village arrive et retrouve sa famille et ses voisins en les étrennant.

  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 La libération de Besançon :
     Les troupes US découvrent une région qui est partiellement sous l’autorité de FFI locaux. Ils libèrent la partie ouest de la région (Jura), les allemands fuient vers Dole et Besançon mais l’artillerie US bombardent les routes comme celle de Dole à Chateaufarine. Les allemands prévoient de faire sauter les ponts sur le Doubs mais les FFI attaque les gardes du pont d’Avanne et le font prisonniers, le 4 septembre. Ironie du sort, ce pont avait permis aux troupes allemandes de franchir le Doubs lors de l’offensive de Mai-Juin 1940.  Les allemands font bruler le pont Canot et beaucoup se replient sur les routes en direction de Belfort et Baume-les-Dames. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais c’est sans compter sur la 3e DIA et la 45e DI US qui par une avancée rapide bloc Baume-les-Dames. Le 5, les allemands détruisent le pont de Terragnoz, des ponts de chemins de fer et des passerelles de ce secteur. Ils tentent de détruire la Porte Taillée mais des FFI les font prisonniers. Mais les allemands continuent de détruire les ponts environnant comme le pont Bégrille ou Denfert-Rochereau. Le 6, la 3rd DI US se rapproche, on bombarde les blindées allemands à Saint-Ferjeux , ceux-ci fuit dans la soirée. Les américains attaquent les forts mais surtout la citadelle vers 17 h, dans la ville les FFI sont opposés aux maquisards. Le 7, les allemands sont expulsé de Saint-Ferjeux par les blindées US, le village est libéré à 14h. Les combats s’engagent avec d’avantage de violence dans les rues bisontines, on procède à un nettoyage maison par maison. La plupart des troupes allemandes se rendent. L’artillerie US bombarde toujours la Citadelle quand un groupe de FFI parvient  y entrer en empruntant les souterrain, les allemands se rendent alors aux troupes alliés. Le drapeau Français est hissé à la Mairie et à la Préfecture. Le lendemain, on fête officiellement la libération de Besançon alors que quelques coups de feu résonnent encore au loin. La 3rd DIUS part vers la Haute-Saône. Les pertes s’élèvent à 80 tués pour les US, 40 pour les FFI et 50 chez les civils.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






Merci d'avoir lu cette première publication. Je ne m'affirme pas comme historiens et diseur de vérité , ceci n'est qu'un travail d'un élève de première. Merci de votre compréhension.

Après quelques retours , je publierai la suite à savoir , la libération de la Haute Saone : De l'ognon à Vesoul 

Rock of the marne Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Franc-comtois rend toi , nenni ma foi ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dogface Soldiers
sergent
sergent
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 56
Localisation : Colombier-Fontaine (Doubs)

MessageSujet: Re: La libération du sud de la Franche-comté (mémoire 1 )    Ven 2 Mai - 7:44

Hello,
Good job !!!  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
montagnard25
Admin
avatar

Messages : 1159
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 20
Localisation : morteau (doubs)

MessageSujet: Re: La libération du sud de la Franche-comté (mémoire 1 )    Ven 2 Mai - 7:57

salut,
je n'ai qu'un mot, FELICITATION c'est vraiment un travaille de malade que vous avez faits
cdlt,
valentin
Revenir en haut Aller en bas
http://estfranceenguerre.forums-actifs.com
Rock of the marne
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 1127
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 20
Localisation : Franche-comté

MessageSujet: Re: La libération du sud de la Franche-comté (mémoire 1 )    Ven 2 Mai - 10:12

Merci à vous  cheers 
Donc la libération de la haute-saône va suivre ( j'irai jusqu'au 13 septembre pour cette prochaine fois ^^)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Franc-comtois rend toi , nenni ma foi ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La libération du sud de la Franche-comté (mémoire 1 )    

Revenir en haut Aller en bas
 
La libération du sud de la Franche-comté (mémoire 1 )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» bande d'imprimés du comité de libération
» Femme qui lit... libération
» libération de Paris
» La libération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la seconde guerre mondiale dans l'Est et le reste de la France  :: la franche comté en guerre :: Doubs-
Sauter vers: